Historique

Chronologie

29 novembre 1979

Le ministre des Institutions financières du Québec reconnaît comme un organisme sans but lucratif un syndicat étudiant qui regroupait alors tous les étudiant(e)s à temps plein de l’UQAR. Dès lors, on assistait à la naissance de l’Association générale des étudiants de l’Université du Québec à Rimouski (AGEUQAR).

Mars 1994

Le signal était donné pour la reconnaissance de L’AGEUQAR par l’entremise de la loi 32 sur la reconnaissance des associations étudiantes. L’AGEUQAR moderne voit le jour le 29 avril 1994 suite à un référendum. Étant accréditée par le gouvernement du Québec, l’AGEUQAR obtient un siège au conseil d’administration de l’UQAR.

Février 1995

Le Conseil des représentants adopte le document  » Une position claire  » qui prévoit la tenue d’un référendum sur l’affiliation à la FEUQ et la position constitutionnelle de l’AGEUQAR. Ce référendum se tient en mars 1995 et donne des majorités de plus de 80 % en faveur de l’affiliation à la FEUQ et à un mandat de promouvoir la souveraineté.

Septembre 1995

L’AGEUQAR participe aux États généraux sur l’éducation de passage à Rimouski. Elle prône une éducation humaniste. Elle profite de l’occasion pour s’opposer fortement au projet d’Université de Lévis et écorcher au passage le recteur démissionaire Marc-André Dionne.

Octobre 1995

L’AGEUQAR prend une part active dans la campagne référendaire de 1995 en mobilisant ses ressources pour faire campagne pour le OUI. Elle nomme à cet effet monsieur Alexis-Boyer-Lafontaine comme responsable de la question nationale. Ce dernier sera élu le 5 avril 1998 Coordonnateur à la recherche socio-politique de la FEUQ .

Septembre 1996

L’AGEUQAR effectue un retour dans la FEUQ par une majorité écrasante obtenue en Assemblée générale extraordinaire.

Octobre 1996

L’Assemblée générale vote unanimement la désaffiliation de la FEUQ.

Mars 1998

La ministre de l’Éducation annonce son intention d’abolir l’allocation de 230 $ par session pour les étudiants fréquentant des universités dites périphériques ou provenant de ces régions. L’AGEUQAR réagit promptememt et monte un front commun de recteurs et d’étudiants provenant de l’UQAR, de l’UQAT et de l’UQAC. Un rassemblement se tient à l’Atrium. La ministre recule et l’AGEUQAR crie victoire.

Avril 1998

L’UQAR est l’hôte de l’Assemblée générale annuelle de la FEUQ. À cette occasion, son président, Pascal Bérubé, devient son premier représentant à être élu sur l’exécutif de la FEUQ comme vice-président.

Hiver 2005

Grève générale illimitée pendant 11 jours ouvrables. Les étudiants veulent récupérer les 103 M$ qui ont été coupés dans le régime des prêts et bourses. Fin de la grève le 6 avril 2005 : Tous les étudiants de l’UQAR réunis en assemblée générale acceptent l’entente de principe du Ministre de l’Éducation.

Avril 2005

L’AGEUQAR célèbre son 25e anniversaire en organisant un Gala à l’Hotel Rimouski. Plus de 150 invités sont présents. À cette soirée, on a pu se remémorer plusieurs souvenirs avec la présentation de photos et le témoignage d’anciens exécutants.

Avril 2006

Suite à un processus référendaire, il a été voté en assemblée générale annuelle la fusion des deux associations étudiantes de l’UQAR, présentes sur le campus de Rimouski, soit l’AGEUQAR (1er cycle) et l’AEEESUQAR (2e et 3e cycles), pour former une seule et même association regroupant les 1er, 2e et 3e cycles. Depuis septembre 2006, l’association porte une toute nouvelle appellation : AGECAR (Association générale étudiante du campus de Rimouski de l’UQAR).

2014
L’année 2014 a marqué le 35e anniversaire de l’AGECAR. Cette même année, par voie référendaire, l’AGECAR a choisi de se désaffilier de la FEUQ, la Fédération Étudiante Universitaire du Québec. Toujours encline à travailler de concert avec les autres associations étudiantes du Québec, l’AGECAR s’est ensuite impliquée dans la Table des Régions, qui avait pour but d’offrir une meilleur visibilité et représentativité aux associations étudiantes des régions sur le plan national. Le projet a pris de l’ampleur et a résulté en la création d’une nouvelle association étudiante nationale, l’AVEQ (l’Association pour une Voix Étudiante au Québec).

Hiver 2016
Un nouveau référendum permis l’affiliation officielle de l’AGECAR à l’AVEQ, donnant ainsi à l’AGECAR l’opportunité de travailler à la réalisation de ses objectifs sociopolitiques en collaborant avec des associations étudiantes aux valeurs similaires.

Auteures :

Farrah Fiset, attaché à l’exécutif et ajout de 2014 à 2016 par Marie-Eve Lajeunesse-Mousseau, vp aux affaires académiques du premier cycle